Suite à l’examen de votre dossier, la MDPH statue sur le taux de handicap de votre enfant. Il existe 3 taux :

  • taux inférieur à 50% : ceci équivaut à une absence de reconnaissance du handicap, et n’ouvre pas de droits aux allocations
  • taux entre 50 et 79% : “troubles importants entraînant une gêne notable entravant effectivement la vie sociale de la personne”
  • taux supérieur à 80% : ”troubles graves entraînant une entrave majeure dans la vie quotidienne de la personne avec une atteinte de son autonomie individuelle”

Ce taux est défini par la MDPH selon le guide barême. Si vous voulez demander un taux de 80% pour votre enfant, vous pourrez vous appuyer sur ce guide barême pour construire votre argumentation;

Dans le cadre de votre dossier de demande auprès de la MDPH, vous pouvez en outre faire une demande de carte d’invalidité, de priorité et/ou de stationnement :

  • La carte d’invalidité peut être délivrée si le handicap de votre enfant est reconnu comme supérieur à 80%. Elle ouvre droit notamment à des priorités d’accès dans les transports en commun et dans divers lieux ainsi qu’à des réductions (notamment SNCF). Elle peut être avec ou sans mention de “besoin d’accompagnement” (ce qui modifie entre autres le montant de la réduction SNCF. La carte d’invalidité ouvre droit à l’octroi d’une demi-part supplémentaire sur votre déclaration d’impôt.
  • La carte de priorité peut être délivrée si le handicap de votre enfant est reconnu comme inférieur à 80%. Elle ouvre droit à des priorités d’accès dans les transports en commun et dans divers lieux.
  • La carte de stationnement peut être attribuée à toute personne atteinte d’un handicap qui réduit de manière importante et durable sa capacité et son autonomie de déplacement à pied. Elle peut aussi être délivrée à une personne contrainte d’être aidée dans tous ses déplacements. Elle donne accès aux places de stationnement réservées aux personnes handicapées.

 

  

Si cette page vous a plu, partagez sur les réseaux sociaux avec un simple clic! Merci!