Deux possibilités s’offrent aux personnes handicapées : la pratique dans un club de sport adapté (ou dans un club de sport valides ayant une branche sport adapté) ou l’inclusion, avec ou sans accompagnement, dans un club sportif ordinaire. (Pour information, le sport adapté concerne les personnes en situation de handicap mental, alors que l’handisport concerne les personnes atteintes d’un handicap moteur ou sensoriel).

Clubs de sport adapté

Pensez à contacter la FFSA (Fédération Française de Sport adapté) : celle-ci pourra vous indiquer les clubs qui proposent du sport adapté dans votre région. Elle dispose en outre de supports pédagogiques à l’intention des clubs n’ayant pas de branche sport adapté, afin de favoriser l’inclusion d’enfants handicapés.

Basée dans le 78, le 92 et le 96, l’association D’un Corps à l’Autre, association sportive pour enfants en situation de handicap, propose :

  • des activités à l’année
  • des séjours sportifs
  • des actions de sensibilisation au handicap dans les écoles primaires et les collèges

Cette association compte environ 300 enfants inscrits, dont 80% d’enfants TED. Tous les enfants sont acceptés, même les enfants ayant des handicaps très lourds et des troubles du comportement majeurs. Il est possible d’intégrer les frères et soeurs des enfants handicapés pour les activités (mais pas pour les séjours), dans la limite des places disponibles (les demandes pour enfants handicapés sont prioritaires).

Activités proposées : multisport, natation, escalade, équitation, en 1 pour 1 pour commencer, puis en petits groupes de 3 ou 4 enfants pour un adulte.

Séjours sportifs : en été, séjours en bord de mer ; en hiver, séjours à la montagne (ski ou activités neige) pour les enfants et jeunes adultes de 6 ans à 23 ans. Environ 15 enfants par groupe, pour une dizaine d’encadrants.

Pratique collective en club valide

Bien sûr, l’inclusion dans un club de sports classique est idéale, quand l’enfant est prêt pour cela. Ici, tout est une question de personne : n’hésitez pas à contacter les clubs à proximité de chez vous et à parler avec eux de votre projet d’activité sportive pour votre enfant. Certains seront très heureux d’accueillir votre enfant, par exemple en commençant par une petite période d’essai. Vous pouvez proposer de rester auprès de votre enfant, au moins pendant les premières séances.

Une idée pour les petits : Vitamômes (06 08 88 23 85) :  Groupes d’éveil psychomoteur pour les enfants de 14 mois à 8 ans. 2 lieux : gymnase de l’Eglise américaine (65 quai d’Orsay, Paris 7e) / gymnase Garancière (17 rue Garancière, Paris 6e). Les enfants sont pris en charge par un(e) psychomotricien(ne) et un(e) assistant(e) (comédien).

Pratique individuelle

Vous pouvez par exemple recruter un étudiant en STAPS (filière universitaire “Sciences et techniques des activités physiques et sportives”) pour accompagner votre enfant à son activité sportive, notamment pour les activités sportives individuelles (équitation, natation, etc).

Equitation / équithérapie

L’équithérapie permet une première approche du cheval et du poney en individuel. Aux alentours de Paris, plusieurs équithérapeutes exercent dans divers centres équestres, comme le Centre Equestre UCPA de la Courneuve.

Consultez l’annuaire de la Société Française d’Equithérapie pour trouver un équithérapeute près de chez vous.

Dans le 77 et le 94, vous pouvez également contacter l’association Trott’Autrement, qui propose équitation adaptée et thérapie avec le cheval.

 

  

Si cette page vous a plu, partagez sur les réseaux sociaux avec un simple clic! Merci!